CHAPITRE 3 : COMMUNIQUE DE PRESSE FPI Alpes Chambery

https://www.generaleimmobiliereneuf.com/sites/generaleimmobiliereneuf.com/files/styles/actualite-large/public/actualite/visuels/screenshot_1_0.jpg?itok=BxWCHG7O

Dèrnières informations receuillies auprés de Mr GALLAIS, président de la Fédération des Promoteurs Alpes Chambery.
GENERALE IMMOBILIERE NEUF était présent à la confèrence de presse de CHAMBERY :

Une baisse nette de la mise en vente des logements neufs

Les logements mis en vente en 2020 sont en nette baisse (-37%) avec 472 nouveaux logements neufs mis à l’offre.
Il s’agit du nombre le plus faible de logements neufs mise en vente sur les 5 dernières années.
En effet, depuis 2015, chaque année, entre 500 et 700 logements étaient mis en vente.
« Nous constatons que les difficultés rencontrées sur le territoire français pour obtenir des permis de construire et renouveler l’offre de logements neufs touchent également le
marché de GRAND CHAMBERY. Le décalage du 2ème tour des élections municipales au 28 juin 2020, combiné aux difficultés de rencontrer les élus avant le dernier trimestre 2020
pour travailler sur les nouveaux projets expliquent ce phénomène » analyse Olivier Gallais.

Une baisse mécanique de l’offre disponible

La baisse du volume de logements mis en vente en 2020 et le maintien d’une demande élevée entraînent une offre disponible qui baisse mécaniquement de 17%, et représente
581 logements au mois de décembre 2020.
Le DPE (Durée Prospective d’Ecoulement) baisse à 11,9 mois. Le marché se rapproche de la limite inférieure d’un marché « équilibré » (DPE = 10 mois).
« A ce stade, encore rien d’alarmant. Tout dépendra du nombre de logements qui seront mis en vente en 2021 » souligne Olivier Gallais

Un stock physique faible

Le nombre de logements en stock achevé est faible (23 logements sur GRAND CHAMBÉRY) et représente 4% de l’offre disponible.
Par comparaison, le stock physique était de 21 logements fin 2019.

‹ Retour aux actualités